À propos

École(2)

L’ouverture de l’école Cité de l’Amitié en janvier 1994 qui allait réunir sous son toit deux écoles de la ville de Bathurst, présentait la situation idéale pour adopter le nouveau concept de l’École renouvelée proposé par le ministère de l’Éducation.
Comme l’a dit Toffler (1971), «Le progrès ne peut et ne doit être freiné et le défi éducatif pour créer une société de demain doit suivre son cours.» C’est au nom de ce grand principe que notre équipe école s’est dit devoir travailler pour que le renouveau pédagogique s’inscrive dans le cadre des grandes orientations de la société en général et de la collectivité qui composent notre école, tout en tenant compte de l’évolution de chacun des intervenants qui composent notre système éducatif.
Nous n’avons pas la prétention de tout vouloir chambarder du jour au lendemain. Nous voulons plutôt situer ce renouveau dans une optique d’évolution. C’est pourquoi, dans un premier temps, en collaboration avec les parents, nous avons pris une année de réflexion pour prendre conscience de la situation actuelle, établir un diagnostic du milieu scolaire dans lequel nous évoluons et établir la situation anticipée pour l’an 2000 en définissant la séquence d’innovations susceptibles d’engendrer la réussite de nos élèves.
C’est donc dire que notre équipe école a opté pour une planification à long terme, dans laquelle nous retrouvons des projets collectifs et des projets individuels. Elle sera remise en question à la fin de chaque année lors de la période d’évaluation du cheminement accompli, afin de rectifier les actions à poser pour bien répondre à nos cibles prioritaires.
L’actualisation de notre projet éducatif se fait à partir des plans éducatifs qui se développeront tout au long de notre cheminement. Ces plans éducatifs contiendront des objectifs précis, les démarches et les échéances.

Publicités